You are currently viewing 8 conseils d’un écolo pour déconsommer et économiser un max ! (Article invité)

8 conseils d’un écolo pour déconsommer et économiser un max ! (Article invité)

Jacques Tiberi est un « transitionneur décroissant low-tech ». En clair : un écolo qui a choisi une vie simple et autonome, pour préserver la planète et sa famille. Il nous confie 8 conseils pour déconsommer (et économiser) sans perdre en confort et en qualité de vie.

Je n’ai pas toujours été écolo. Mais j’ai toujours été économe. L’écologie a donné du sens à ma radinerie. Souvent, je dis que la “simplicité volontaire”, c’est juste de la radinerie green.

Simplicité volontaire

Ça veut dire quoi “simplicité volontaire ? Concrètement, c’est le retour à un niveau de confort comparable à celui des années 1920. Mais avec l’accès à la médecine et aux communications modernes ! On est pas chez les Amish non plus !

Voici 2 ans que j’ai peu à peu renoncé à la facilité de pouvoir tout acheter, tout de suite et sans bouger. Je suis progressivement entré dans une vie de choix limités, de temps long et d’efforts. Adieu techno-cocon douillet, bonjour frugalité !

Quand je reviens sur mon parcours vers la sobriété, je remarque que 8 étapes ont été décisives pour moi. Et qu’elles pourraient bien l’être aussi pour vous. Les voici :

1-Désencombrer

La 1ère étape vers la simplicité, c’est de vider sa maison de ce qui n’est pas essentiel. La méthode minimaliste est de bazarder/donner/vendre/réutiliser 1 objet le premier jour, 2 le deuxième et 30 le 30è jour. On ne garde que ce qui est utile au quotidien ou qui apporte du plaisir. Un pantalon confortable, un beau tableau ou un livre qu’on aime relire. Désormais, ma garde robe me permet juste de tenir la semaine. Aussi, je répare mes vêtements.

Mon « vide maison » m’a rapporté environ 1 500 € (tout y est passé, dont ma télé) et mon dernier achat de vêtement date des soldes de Juillet (une chemise en lin à 20 €).

2-Déconnecter

L’autonomie, ça prend du temps. Il va falloir limiter le temps perdu devant les écrans. Si vous avez un ordi, revendez votre smartphone et achetez un dumbphone sans appli, ni réseaux sociaux.

J’ai récemment troqué mon Samsung contre un Nokia 3310 3G. J’ai ainsi pu passer d’un forfait à 25 €/mois à un système de cartes prépayées qui me coûtent 3 € environ.

3-Dormir

Quand on dort, on ne consomme pas ! L’abandon du smartphone vous y aidera. Augmenter son temps de sommeil réduit la consommation de lumière, de chauffage, de bouffe. Et donne plus de temps utile, voire améliore la santé ! Je suis passé de 6h à 8h de sommeil quotidien. Je ne sais pas combien j’ai économisé, mais je me sens tellement mieux !

4-Upcycler

Ça veut dire réutiliser. Ni jeter, ni recycler. Revendre ou utiliser ailleurs. D’ailleurs, c’est très facile de ne plus rien acheter de neuf ! Il suffit d’être patient. Souvent, j’achète en « état neuf » en faisant 30 à 50 % d’économie sur un prix Amazon.

5-Désemballer

Une des règles les plus contraignantes, mais des plus impactantes : ne rien acheter qui soit emballé dans du plastique et ne rien commander en ligne (car c’est sur-emballé). Cette règle vous interdit presque d’aller au supermarché (sauf rayons fruits, légumes et vrac) ou d’acheter en ligne.

Autre avantage de faire le marché : je peux négocier les « derniers bouts » (talons, dernière tranche, fonds de caisse…) et ainsi obtenir des rabais.

Vous allez aussi devoir trouver un magasin de vrac et batailler avec les commerçants qui ont tendance à mettre le moindre haricot dans un sac plastique ! Ayez vos propres contenants et présentez-les avant de passer commande !

Résultat : je consomme (vraiment) bio au prix du supermarché discount ! La facture est la même, mais je ne sature pas mon corps de cochonneries chimiques.

6-Décrasser

Prendre une douche chaque matin est absurde. Mieux vaut se décrasser le soir au lavabo, avec un peu d’eau, un gant (ou Luffa) et un peu de vrai savon de Marseille. On se frictionne le visage, le cou, les plis et basta !

La douche, c’est deux fois par semaine… ou pour faire pipi dedans (lol) ! Et, non, vous ne puerez pas ! Essayez pour voir, vous réduirez votre consommation d’eau de 60 %.

7-Do it yourself

Inutile de développer : il y a suffisamment de livres, articles, tutos et ateliers pour vous aider à créer vos produits d’hygiène (corps et maison) ! À ce titre, intéressez-vous aux pouvoirs magiques de l’acide citrique !

8-Cuire moins

Pour réduire ma facture d’électricité de 60 % en été, j’ai construit un four solaire (ça marche sur une terrasse) et je me suis fabriqué une marmite norvégienne pour l’hiver.

Désormais, mes cuissons de légumes et céréales sont faites 2 fois par semaine. Je conserve tout dans des tupperwares en verre et les réchauffe à la dernière minute en cuisine (ou au four solaire).

On a aussi remplacé mon frigo américain par un petit réfrigérateur d’occasion 50 €. On fait le marché chaque semaine, conserve les fruits, légumes et œufs à l’air libre, cuit les viandes dans les 2 jours. Le frigo sert surtout à conserver les aliments de mes enfants (yaourts, jus de pomme, confitures, compote maison…).

J’ai enfin troqué ma machine à café pour une cafetière italienne et abandonné ma bouilloire. Ces trucs consomment plus qu’un four ! Selon le calcul d’un ami (maniaque), il suffit de s’en débarrasser et de couper sa box quand on s’en sert pas, pour économiser plus de 10 % d’électricité par mois. Mais ce chiffre n’a rien de scientifique !

9-Manger moins et mieux

J’ai gardé le meilleur pour la fin. La bouffe, c’est le 1er poste d’un budget après le logement. Pour faire des économies sans avoir faim, il faut mieux manger. Je vais vous présenter mon régime. Mais ce n’est qu’un exemple : vous devrez trouver celui qui vous convient !

D’abord, j’ai banni les produits laitiers, les sucres raffinés (dont les farines blanches) et les aliments à levures (pain, bière, vin). 9 fois sur 10, ce sont des produits industriels. Pour mes enfants, il y a du pain et je fais 1 cake au yaourt par semaine.

Ensuite, on est « semi-végétariens ». Je ne mange ni viande, ni poisson, mais des œufs et des volailles. Pourquoi ? L’élevage de porcs et bœufs pose de graves problèmes écologiques et éthiques. Quant à la pêche, elle détruit les Océans (je vous recommande ce documentaire).

Enfin, je pratique le jeûne intermittent : je ne mange pas entre 22h et 12h le lendemain. Je dé-jeûne à midi. 7 jours sur 7. C’est une façon de préserver et nettoyer mon corps. Pour en savoir plus, pleins de livres sont à votre disposition. Évitez ceux sur le fasting, ils transforment cette pratique ancestrale en truc marketing à la c…

Alors, finalement, je mange quoi ? 1/3 de légumes et fruits, 1/3 de protéines végétales (orties, lentilles) ou de volailles (œufs, blanc de poulet), 1/3 de céréales riz ou quinoa. Mais aussi des jeunes pousses*, des galettes de Sarrasin (blé noir), du chocolat à 70 %…

Pour manger moins, je mâche plus. Pour mâcher plus, je me concentre sur ce que je mange : des repas de 25 minutes, sans débat, ni livre, ni radio, ni écran. Le calme. Bon, les enfants ont le droit de parler quand-même, on est pas chez les Thénardier !

Dans l’ensemble, je pense avoir divisé mes dépenses alimentaires par 2. Soit une économie d’environ 100 € par semaine. Au passage j’ai perdu 7 kg et mon « bidon du papa ». Je pense que 50 % du chemin était fait, rien qu’en évitant les rayons boucherie et poissonnerie.

Le mot de la fin

Vous le comprenez, la simplicité, c’est un état d’esprit qui peut vous faire économiser gros. Et encore je vous ai pas parlé de mon potager ou du poêle à bûches !

Allez-y progressivement, car la simplicité va transformer votre façon de vivre et votre rapport aux autres. Allez, bon voyage !

Jacques Tiberi est l’auteur de Prêts pour l’effondrement ? Un guide vers le monde d’après. Il délivre aussi deux formations Vers une vie simple et autonome et Entreprendre et investir pour le monde d’après.

*Des graines (épeautre, lentilles etc… du commerce, qu’on fait éclore dans un bocal. C’est très nutritif et ne demande pas de cuisson !) Pour en savoir plus, voici un article.

 

Merci de partager cet article si vous le trouver intéressant et utile.

Si cela vous a aidé, cela peut en aider d'autres.

close

SOS Budget

les vraies infos pour votre budget

Offert

S'enrichir, même avec un RSA

L'ebook pour améliorer son budget.

Laissez vos coordonnées ci-dessous.

Vos données restent confidentielles.

N'oubliez pas de confirmer votre abonnement via le mail que vous avez reçu, conformément à la loi (vérifiez vos spams!)

Laisser un commentaire