You are currently viewing Comment faire un examen de santé gratuitement grâce à l’Examen de Prévention Santé ?

Comment faire un examen de santé gratuitement grâce à l’Examen de Prévention Santé ?

Les soins coûtent chers. Et même si une partie est prise en charge partiellement ou intégralement, il faut néanmoins faire l’avance des frais.

Mais, en tant qu’assuré social, vous pouvez bénéficier d’un bilan de santé totalement gratuit, et sans aucune avance de frais, tous les cinq ans.

Son nom : l’examen de prévention santé (EPS) de l’Assurance maladie.

Bien que la priorité soit donnée aux personnes vulnérables ou éloignées du système de soins, et donc ne bénéficiant pas d’un suivi médical régulier, il est tout à fait possible d’en profiter en complément des dépistages habituels.

Deux conditions à remplir pour cela : être âgé de plus de 16 ans et affilié au régime général de la Sécurité sociale.

 

Comment faire votre demande pour bénéficier de l’examen de prévention santé ?

Pour commencer, envoyez un mail à votre Caisse primaire d’assurance maladie.

Pour cela, connectez-vous à votre compte personnel Ameli et cliquez sur « Mes démarches », puis « Ecrire un message ».

Vous pouvez également appeler le 36 46 (au prix d’un appel local).

La réponse vous sera adressée par courrier.

Vous recevrez alors une convocation dans un Centre d’examen de santé (CES) proche de chez vous (il en existe 110 en France), accompagnée d’un questionnaire médical à remplir (et à apporter lors du rendez-vous) afin d’adapter les différents types d’examens à votre profil.

Ce bilan dure entre deux et trois heures, et est réalisé en une ou deux fois. Il est personnalisé en fonction de votre situation (âge, sexe, facteurs de risque).

L’occasion de faire un point complet sur votre santé grâce à des temps d’échanges avec des professionnels.

Sur place, vous serez pris en charge par une équipe pluridisciplinaire. Outre l’auscultation réalisée par le médecin, d’autres examens cliniques et biologiques seront pratiqués (prise de sang, contrôle du poids, test d’effort, etc.).

Le but est de détecter d’éventuelles pathologies cardio-vasculaires, hépatiques ou prévenir certains risques.

Des examens dentaires, visuels et auditifs sont également au programme.

Si nécessaire, vous aurez la possibilité de réaliser une vaccination de rattrapage ou serez orienté vers des spécialistes.

Sachez qu’à l’issue de cet examen de prévention, les résultats vous seront remis et un compte-rendu sera également transmis à votre médecin traitant, après avoir obtenu votre accord au préalable.

 

Deux dépistages en plus

L’Assurance maladie prend en charge d’autres examens préventifs, en particulier si vous avez entre 50 et 74 ans.

Tous les deux ans, vous recevez à domicile un courrier vous invitant à consulter votre médecin traitant au sujet du dépistage du cancer colorectal.

Homme ou femme, tout le monde est concerné.

Les femmes sont aussi invitées, tous les deux ans, à effectuer une mammographie dans le cadre du dépistage du cancer du sein.

Un bon de prise en charge et la liste des radiologues de votre département agréés dans le cadre du programme de prévention national vous sont adressés par courrier.

Il suffit de prendre rendez-vous avec l’un des radiologues listés.

 

Comprendre le fonctionnement des remboursements de la Sécurité sociale, d’AMELI et des complémentaires santé

Pour optimiser vos choix médicaux, il est important de comprendre le système de remboursement des soins en France.

Ce passage est un extrait de mon guide « Soyez Infidèle ».

Voici ce qu’il faut savoir sur les remboursements des complémentaires santé.

Il y a deux règles à retenir :

  • une franchise de 1 euro est appliquée sur la plupart des actes médicaux si vous êtes majeur.

 

  • le remboursement total (Sécurité Sociale plus complémentaire santé) ne peut jamais excéder le montant dépensé pour la consultation médicale ou l’achat de produits de santé (médicaments remboursés, lunettes, matériel médical, …).

 

Il y a quatre grands principes de remboursement :

  • en pourcentage : cela signifie que le remboursement maximum auquel vous pourrez prétendre (complémentaire et sécurité sociale) sera égal au tarif conventionné multiplié par le pourcentage, moins 1 euro.

 

  • en euros : il s’agit d’une réserve maximale généralement annuelle. Une fois dépassé, la complémentaire santé ne donne plus rien.

 

  • aux frais réels : vous êtes remboursé de ce que vous avez dépensé moins une éventuelle franchise.

 

  • en pourcentage et en euros: mélange de ces deux principes de remboursement.

 

Pour connaître la base de remboursement de la sécurité sociale, rendez-vous sur le site d’Ameli.

Par exemple : pour une consultation chez un médecin conventionné, avec une consultation à 25 euros et une complémentaire santé à 100%:

16,5 euros sont remboursés par la Sécurité Sociale (soit 65,65%): 17,5 euros (70% de prise en charge) moins 1 euros de retenue.

7,50 euros sont remboursés par la complémentaire santé (soit 30%)

Vous êtes donc remboursé de 24 euros pour une dépense de 25.

 

Notre système de santé permet donc d’avoir accès à une offre de soins et de dépistage complet. Le fait de prendre soins de sa santé et de se faire dépister permet d’éviter les complications futures.

Quelque soit votre budget santé, prenez soin de vous.

 

Merci de partager cet article si vous le trouver intéressant et utile.

Si cela vous a aidé, cela peut en aider d'autres.

close

SOS Budget

les vraies infos pour votre budget

Offert

S'enrichir, même avec un RSA

L'ebook pour améliorer son budget.

Laissez vos coordonnées ci-dessous.

Vos données restent confidentielles.

N'oubliez pas de confirmer votre abonnement via le mail que vous avez reçu, conformément à la loi (vérifiez vos spams!)

Laisser un commentaire